Qu’est-ce qu’une bonne plume ?

Chez The Editorialist, nous accompagnons nos clients au quotidien dans la production de leurs contenus, en partenariat avec un grand nombre de journalistes et rédacteurs indépendants, que nous considérons comme de « bonnes plumes ». Mais finalement, qu’est-ce qu’une bonne plume ? Cette question, nous nous la posons souvent. Très souvent même. Mais la réponse doit-elle toujours être la même ? Pas si sûr. Nous vous livrons ici les clés d’une collaboration réussie.

Le premier client, c’est nous !

Non, « B to B » n’est pas le nom d’un célèbre boysband des années 1990. Tout comme nous prenons le temps d’examiner le parcours et le profil de chaque personne avec qui nous entrons en contact, il est également important que le journaliste ou rédacteur ait une bonne compréhension du secteur dans lequel nous évoluons – celui de la communication des entreprises – et de notre positionnement : convictions éditoriales et méthodologies de travail. Une connaissance mutuelle qui s’acquiert via un ou plusieurs entretiens avec la direction éditoriale et les responsables éditoriaux.

Un rédacteur tout-terrain

Notre credo ? Pour être efficace et percutant, un contenu doit aujourd’hui emprunter les codes journalistiques. Des codes que notre plume devra maîtriser tout autant que le responsable éditorial avec qui elle sera en contact. Angler un article, sourcer ses recherches, adopter le bon ton éditorial, s’adresser directement ou indirectement à sa cible, construire logiquement son propos, jongler avec les différents formats rédactionnels, sont autant de  prérequis à nos missions. Sans oublier, bien sûr, la maîtrise de l’interview orale, exercice imposé dans la grande majorité des cas, pour documenter, illustrer et incarner le sujet traité.

Une expertise à toute épreuve… y compris à celle du temps !

Qu’elle soit généraliste ou hyperspécialisée, la bonne plume est celle qui saura faire les recherches adéquates pour que l’univers, l’actualité et les problématiques du client soient parfaitement maîtrisés une fois le temps de l’écriture venu. Un temps de travail incompressible à prendre en compte d’un côté comme de l’autre… pour éviter tout retard. Tous nos journalistes ont des références contrôlées, des écrits que nous consultons, attestant de leur maîtrise des sujets.

Avant la rédaction, la conception

Pour The Editorialist, la bonne plume est aussi celle qui sait se placer à l’origine du sujet, qui sait renouveler un angle, concevoir un chemin de fer de dossier de presse ou de livre blanc, rédiger le guide d’entretien d’une longue interview croisée ou encore élaborer le script d’une vidéo, en collaboration permanente avec nos équipes. Notre offre éditoriale est composée de multiples formats : listicles, reportages, décryptages, livres blancs, présentations commerciales, études, communiqués et dossiers de presse, infographies éditorialisées… qui doivent être maîtrisés.

Un bon relationnel pour une aventure humaine avant tout !

La période que nous traversons actuellement a bouleversé l’organisation du travail, c’est certain, mais a aussi replacé l’humain au premier plan. Cette conviction, nous la nourrissons depuis toujours chez The Editorialist. Les plumes avec lesquelles nous travaillons ne sont pas des prestataires, mais bien des partenaires, qui nous accompagnent dans la réalisation de projets commun pour nos clients. Nous respectons les personnes, les délais, les engagements financiers que nous prenons, et attendons logiquement qu’il en soit de même pour nos interlocuteurs. Le respect est la clé, et la confiance la plus belle des valeurs ajoutées à une collaboration !

En résumé, non, une bonne plume n’est pas celle qui rédige systématiquement un rapport annuel à la manière de Proust. Sauf si on le lui demande ! La bonne plume est celle qui saura s’adapter à nos demandes, à celles de nos clients, respecter les contraintes tout en faisant preuve de créativité. Un professionnel rigoureux, un partenaire sur la durée, sur lequel nous pourrons nous appuyer en toute confiance, et avec qui partager la satisfaction de nos clients.

Envie de rejoindre notre communauté ? C’est par ici !

Publié le 17 décembre 2020 par Team Edito

Nos experts éditoriaux analysent pour vous les grandes tendances du marché des contenus.

Inscrivez-vous pour recevoir en avant-première nos prochaines notes de recherche.