Diversité et inclusion : 5 entreprises qui font la différence

DEI : Diversité, Équité, Inclusion. Si cet acronyme devient de plus en plus familier dans les directions des entreprises, les progrès en matière de DEI sont encore assez lents. Selon une étude de McKinsey & Company, les entreprises américaines ont investi, en 2020, l’équivalent de 7,5 milliards de dollars pour soutenir les efforts en matière de diversité et inclusion. Ce chiffre devrait passer à 15,4 milliards en 2026. À ce rythme-là, il faudrait 151 ans rien que pour réduire les inégalités liées au salaire et à la formation entre les hommes et les femmes.

Cependant, les choses bougent. Toujours selon McKinsey, la diversité d’origine est considérée comme un véritable enjeu stratégique pour les entreprises. Plus de la moitié des cadres dirigeants (COMEX et COMEX-1) estiment qu’elle fait partie du top 5 des priorités de leur organisation. Face à ce décalage entre la reconnaissance de l’importance de la diversité et l’inclusion, et leur mise en œuvre effective, certaines entreprises se démarquent par leurs politiques proactives. Découvrez cinq entreprises pionnières sur ces sujets.

1. SODEXO

En 2005, Michel Landell, alors directeur général du groupe, se donne pour objectif de faire progresser la représentation des femmes et la mixité hommes-femmes à tous les niveaux chez Sodexo. Dix ans plus tard, en 2015, Sodexo compte 31 % de femmes cadres dirigeantes. En 2022, le groupe en compte 41 %. Son COMEX fait aussi figure de bon exemple avec 60 % de femmes.

Depuis 14 ans, Sodexo figure dans le classement Diversity Hall Of Fame. Ses engagements, Sodexo les communique régulièrement et utilise pour cela tous les formats à sa disposition :

  • Une landing page dédiée sur son site Corporate
  • Des prises de parole régulières de leaders du groupe sur LinkedIn
  • Un podcast « Mieux » qui interroge les nouveaux enjeux du monde du travail et de l’expérience collaborateur
Diversité et inclusion : exemple podcast Sodexo

2. L’ORÉAL

Égalité hommes-femmes, handicap, ouverture sociale, etc. Ces thématiques ne datent pas d’hier chez L’Oréal. En 2005, Jean-Claude Le Grand, alors directeur du recrutement, crée la « Direction Mondiale de la Diversité ». Une nouvelle direction dotée de moyens afin de faire progresser ces sujets. En 2021, le Groupe décide de monter un Board Diversité et Inclusion, un conseil consultatif dans le but d’améliorer ses politiques RH et de lutter contre les stéréotypes ethniques.

Chaque année depuis 2009, L’Oréal organise également Ethics Day, une journée qui permet aux collaborateurs et collaboratrices de l’entreprise d’échanger avec les dirigeants sur les principes éthiques du groupe. Depuis 2018, L’Oréal soutient les Normes de Conduites LGBTI créées par l’ONU pour lutter contre la discrimination envers les communautés LGBTQIA+.

En 2019, L’Oréal assurait ne plus connaître d’écart de rémunération entre les femmes et les hommes. Une politique volontariste donc, aussi en faveur du handicap. Le 3 décembre 2020, Jean-Paul Agon, alors PDG du Groupe, a signé la signature de la charte des « Valuable 500 » qui s’engage à ajouter l’inclusion des personnes en situation de handicap à l’agenda du comité de direction de L’Oréal.

On retrouve la mise en avant de ces sujets sur de nombreux supports, passant de la vidéo aux Landing page dédiées. Ces sujets font aussi l’objet de communiqués de presse réguliers.

Diversité et inclusion : exemple l'oréal
Diversité et inclusion : CP l'oréal

3. CLUB MED

“Travailler au Club Med est plus qu’un simple job”, c’est l’avis de 87 % des salariés du Groupe.

Comme pour les autres entreprises de cet article, le Club Med fait office de précurseur dans le domaine de la diversité et inclusion. Ils sont signataires de la Charte française de la Diversité depuis 2004. Plus de 137 nationalités sont représentées au sein de l’entreprise. Des actions sur le handicap, l’égalité hommes-femmes et la promotion interne sont réalisées et monitorées depuis plusieurs années. Ces actions placent l’entreprise à la 3ᵉ place du classement Statista-Capital des entreprises “engagées pour la diversité”.

Une landing page dédiée aux enjeux diversité et inclusion est disponible sur le site du Club Med. Très détaillée, nous y retrouvons des chiffres précis sur chaque thématique (culture, inclusion, handicap, etc.). Sur LinkedIn, le Groupe renforce sa marque employeur via ses engagements grâce à la section « vie d’entreprise » qu’elle utilise au maximum : photos, vidéos, publications et témoignages collaborateurs, etc.

La diversité et l’inclusion s’incarnent aussi sur les réseaux sociaux « recrutement » du groupe. Un compte Instagram, Facebook et TikTok ont été créés pour promouvoir les opportunités de recrutements et la vie d’entreprise façon Club Med.

Diversité et inclusion : exemple Club Med
Diversité et inclusion : exemple Club Med LP
Diversité et inclusion : exemple Club Med IG

4. HARMONIE MUTUELLE

L’entreprise mutualiste fait figure d’exemple notamment sur la partie handicap. Elle compte au sein de ses équipes 6,74 % de travailleurs en situation de handicap. Un chiffre qui va au-delà de l’obligation légale fixée à 6 % (seules 29 % des entreprises françaises respectent cette obligation).

Cet engagement s’incarne depuis quatre ans via la websérie « Tous Héros » présentée par le double vice-champion du monde paranatation Théo Curin. La série est dans sa 5ᵉ saison et dépasse les 20 millions de vues. Dans cette continuité, Harmonie Mutuelle sponsorise les podcasts Course Épique et Objectifs Semi qui mettent en avant le sport comme vecteur d’inclusion.

Le Groupe communique sur l’ensemble de ses engagements D&I via un article dédié accessible sur son site Internet.

Diversité et inclusion : harmonie mutuelle

5. HERMÈS

En 2021, Hermès a été récompensé pour sa politique en matière de diversité et d’inclusion par le classement du Financial Times. En 2023, l’entreprise atteint également la première place des Transparency Awards. Depuis 2017 et la signature de son premier accord, l’entreprise s’engage en faveur du handicap. Et les résultats sont concrets : le taux d’emploi de personnes en situation de handicap a augmenté chaque année, passant de 3,5 % de l’effectif en 2017 à 6,4 % fin 2021.

Côté communication, l’entreprise conserve sa discrétion. Mais la diversité se retrouve dans l’ensemble de ses contenus produits, à l’image des vidéos portraits de collaborateurs. Sur son site dédié aux investisseurs, on retrouve des pages spécifiques dédiées aux engagements du groupe.

Diversité et inclusion : exemple Hermes
Diversité et inclusion : exemple Hermes YT

Alors que près de 50 % des Français redoutent d’être un jour victimes d’une discrimination au travail, communiquer sur ses actions en faveur de la diversité et de l’inclusion devient un enjeu prioritaire pour les entreprises.

Contactez nos experts éditoriaux pour échanger sur vos enjeux de Diversité et Inclusion

Publié le 23 novembre 2023 par Julianne Clamens

À découvrir aussi

Secteur de l'énergie : les meilleures pratiques éditoriales

LIRE PLUS

Pourquoi faire intervenir des experts dans vos contenus ?

LIRE PLUS

Webinaire Carbo x The Editorialist

LIRE PLUS